Maîtriser Spotify en 2020

Coût

4.2/5

Temps

3/5
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Quand on pense “revenus” en tant qu’artiste, on pense essentiellement à la scène et au streaming.

Et si pour ce dernier, les faibles taux de reversements ont souvent découragé beaucoup d’entre nous à y investir du temps, on commence à voir émerger de plus en plus d’artistes qui arrivent sérieusement à en vivre.

Et dans ces temps difficiles où la scène est totalement paralysée, avoir une stratégie basée sur le digital prend vraiment tout son sens.

Lorsque votre titre est distribué, il intègre plusieurs plates-formes de streaming.

Les plus connues sont Spotify, Apple Music, Deezer, Tidal..

“Mais disons le tout de suite, c’est surtout sur Spotify que tout se joue.”

Avec plus de 240 Millions d’utilisateurs actifs et un nombre important de playlists, c’est précisément sur cette plate-forme que vous devez déployer vos efforts.

Et ça, beaucoup d’artistes l’ont déjà compris et placent beaucoup d’espoir dans l’obtention de playlists.

Obtenir des playlists est surement devenu l’objectif numéro 1 pour bon nombre d’artistes.

Cette quête est même devenue obsessionnelle pour certains, au point que tout un business autour de ces dernières, a vus le jour en quelques années.

Un business opaque, qui exploite cette frustration, pour vendre des emplacements dans des playlists avec de faux abonnés ou de vrais abonnés mais avec un intérêt très discutable quant à votre musique.

Il existe toutefois de véritables playlists avec un nombre important d’abonnés (parfois en millions) qui peuvent en effet changer concrètement la nature de vos revenus.

Mais vous devez savoir que les places sont comptées !

En effet vous entrez en concurrence directe avec des labels, des maisons de disques, des managers et un nombre très important d’artistes indépendants, de talents !

Et même si cela vous arrive, rappelez-vous que ce ne sont pas vos fans, mais bien les fans de la playlist, qui vous écoutent, à travers elle.

Avoir 1 million d’écoutes ne veut donc pas dire avoir 1 million d’abonnés.

Et vos revenus s’arrêteront aussitôt le jour ou le titre sera retiré de cette dernière.

Spotify dispose d’un algorithme très intelligent et en fonction des interactions qui sont faites sur vos titres et votre profil, il vous positionnera naturellement, là où vos fans potentiels se trouvent.

Il est donc important de comprendre comment il fonctionne avant d’essayer de le “hacker” ou le contourner. 🙄

Il existe 4 moyens d’obtenir plus d’exposition :

Ce sont les playlists créées et gérées par des éditeurs internes à Spotify.

Ces mêmes éditeurs que vous sollicitez lorsque vous “Pitchez” votre nouvelle sortie, dans votre espace : Spotify for Artist.

  • Des playlists pertinentes, classées par genres

Décrocher une de ces playlists est considéré comme le Graal absolu. Playlists éditées par Spotify, elles sont classées par styles de musique ou humeur et disposent toutes de millions d’abonnés.

  • Une source importante de streams dans une courte période

Être ajouté sur une telle playlist c’est l’assurance d’obtenir plusieurs milliers d’écoutes, dans une période très courte.

  • Playlists très difficiles à obtenir

Playlists les plus courtisées, les places sont disputées par les majors et labels. Chaque playlist comporte une cinquantaine de titres et ce jeu de chaise musicale reste difficilement à la portée d’artistes indépendants.

  • Encore plus dur à répéter

Gagner au loto une fois est possible mais deux fois de suite ?!

  • Taux de transformation en "follower", faible.

Si votre nombre d’écoutes pourra littéralement exploser, il en sera bien moindre concernant votre nombre d’abonnés.

Il est courant d’avoir des artistes avec 1 Million de  streams et moins de 1000 followers.

Un bon ratio est de l’ordre de 5% d’abonnés sur votre total d’écoutes mensuelles.

Beaucoup de passionnés se sont très vite lancés dans la création de playlists. La plupart, par plaisir, comme ils le faisaient sur Soundcloud ou Mixcloud et d’autres par appât du gain.

En effet tout un business lucratif s’est mis en place autour de ses playlists.

  • Des curateurs indépendants qui monétisent leur playlist sur des sites de promotions comme Submithub.
  • Des sites de mises en relations entre curateurs et artistes (Playlist Push, Mysphera etc)
  • Des médias (blogs, webzines etc) qui créent leur propre playlist
  • Les grandes marques
  • Il existe plusieurs bonnes playlists qui vous rajouteront gratuitement

Les playlists gérées par les passionnés, qui traitent exactement de votre style de musique, se feront un plaisir de vous ajouter et ce gratuitement, dans la plupart des cas.

  • Beaucoup de playlists proposent des placements payants

Il faut être vigilant.  Cela implique généralement que votre musique soit suffisamment de qualité, mais à partir du moment où vous êtes prêt à payer, vous pourrez obtenir des écoutes immédiatement.

  • Vous pouvez générer beaucoup de streams en peu de temps

Une fois votre titre ajouté dans une playlist qui dispose déjà d’une fan base, vous pourrez constater immédiatement les streams arriver.

  • Beaucoup de playlists sont en fait des fakes avec aucun vrai profil

La plupart des sites de promotion Spotify que vous trouverez sur Google, et qui vous vendent 1000, 10 000 streams pour xx euros, vendent tout simplement du vent.

L’équivalent des fermes à click sur YouTube.

À l’arrivée ça ne fait que gonfler momentanément vos stats d’écoutes mensuelles.

  • Vous prenez le risque d'être puni par Spotify

Cette pratique est clairement proscrite par Spotify. L’algorithme sait reconnaitre ce genre de pratique et ces streams ne vous seront pas payés à l’arrivée. Vous prenez le risque en plus d’être blacklisté par Spotify, ou tout simplement banni. 

  • Très peu de transformation en abonnés

Et même sur les playlists légales, qui jouent parfaitement le jeu, le taux de transformation en abonnés est très faible. 

Arriver à draguer des influenceurs qui disposent d’une fan base importante est un moyen sur d’obtenir beaucoup de streams.

Le dernier exemple en date est Tik Tok qui voit certains artistes obtenir des millions de streams très rapidement, dès lors que leur titre se retrouve utilisé sur un Tik Tok challenge.

  • Beaucoup de streams sur une courte période

Bénéficier de l’exposition d’un influenceur qui a déjà plusieurs centaines de milliers de fans peut vous permettre clairement de faire un bond côté streams, et ce, très rapidement.

  • L'assurance d'avoir l'intérêt des labels voir même des majors
Le buzz autour d’un titre va clairement attirer la convoitise de labels ou Majors, surtout si votre fan base explose.
  • Difficile à obtenir

Les influenceurs vendent leur espace et ils le vendent très cher.

  • Difficile d'en faire une stratégie préméditée

Même si les marques savent parfaitement utiliser certains réseaux pour faire naître un buzz créé de toutes pièces, c’est souvent un total hasard quand cela arrive à un artiste indépendant et il est très difficile de reproduire par la suite ce type de buzz.

  • Malgré la viralité du titre, la connexion avec l'artiste est faible.

Si l’on prend l’exemple du Tik Tok challenge, la chanson est un support pour effectuer un challenge, point !

La plupart ne vont pas plus loin, pour découvrir l’univers de l’artiste et s’y abonner.

Spotify a automatisé beaucoup de choses.

Et votre ascension au sein de cette plate-forme est régi par un algorithme qui se base sur plusieurs critères et dispose de plusieurs playlists pour vous faire évoluer et grandir en son sein.

  • Toutes, sont assez faciles à obtenir dès lors que vous jouez le jeu et que vous vous efforcez d'apporter du contenu et du trafic sur votre profil.
  • Cela prend beaucoup de temps.
  • Nombre de streams de plus de 30 secondes sur un titre
  • Le "Skip Rate" - pourcentage de gens qui commencent mais ne terminent pas votre chanson
  • Pourcentage de gens qui "save" votre chanson dans leur playlist
  • S'ils rejouent votre chanson plusieurs fois
  • S'ils partagent votre titre via les outils de share de Spotify

Quand on s’intéresse un peu à ce que Spotify préconise pour obtenir des playlists et accroître ses streams, on se rend compte que finalement, le processus est assez clair :

Le point de départ de ce cercle vertueux est donc votre profil artiste. C’est l’endroit ou se trouve le bouton “Follow“, si important.

Vous devez donc prendre le soin de remplir l’ensemble des choses que Spotify vous demande :

  • Biographie
  • Photo de bannière et de profil
  • Galerie de photos
  • Liens de médias sociaux
  • Artist’s Pick (une mise en avant d’un titre, d’une playlist de votre choix ou une simple photo accompagnée d’une phrase)

Une fois ce cercle vertueux intégré, il faut pouvoir générer du trafic vers ce dernier.

Votre travail de promotion pourra aider mais il faudra bien plus pour aller chercher votre cible.

L’idée est d’identifier votre audience et de lui proposer directement d’entrer dans votre univers.

Et au même titre que sponsoriser vos vidéos sur Google Adwords pour générer du trafic, il va être question de se servir de la sponsorisation, pour générer un trafic vers votre profil Spotify.

C’est à ce jour le moyen le plus efficace pour faire croître votre fan base sur Spotify, bien plus que les concerts, les playlists ou les blogs etc

En utilisant les publicités Facebook et Instagram !

Schématiquement, il va être question de sponsoriser une story sur Instagram (un design au format 1080×1920, efficace et qui donne envie d’en écouter plus), via Facebook Ads, pour rediriger vers votre profil Spotify !

Attention :  si vous cliquez simplement sur le bouton “Booster la publication” et attendez que Facebook fasse le reste, vous serez à coup sûr déçus ! C’est le meilleur moyen de perdre votre argent.

Ce bouton est une méthode simplifiée pour permettre aux gens de sponsoriser leur post, facilement, mais surtout un moyen pour Facebook de faire beaucoup d’argent.

Non, là il est question de le faire à partir du Gestionnaire de publicités Facebook.

Cette plateforme mise à disposition par Facebook permet de créer des publicités ciblées en créant une audience qui répond à plusieurs critères (âge, sexe, localisation, centres d’intérêt etc)

Son utilisation est assez complexe, voire déroutante car assez technique et demande aussi du temps pour l’apprivoiser, mais également du temps pour trouver son audience.

Mais une fois trouvée, les résultats sont vraiment là ! 

Comme beaucoup, je me suis efforcé de promouvoir mon Spotify, invitant ma fan base à s’y abonner.

Mais difficile de se répéter quand vous l’avez fait une ou deux fois.

J’ai systématiquement joint mes liens de streaming aux médias qui me relaient, mais hormis générer des streams cela n’a jamais vraiment généré un nombre important d’abonnements.

J'ai donc décidé d'aller chercher mon audience via la sponsorisation Facebook.

En clair, trouver des gens qui seraient susceptibles d’aimer ma musique.

Il était question de bien définir l’avatar de ma cible en fonction de mes statistiques sur mon espace “Spotify for artists” afin de proposer à des fans d’artistes similaires, ma musique.

J’ai mis du temps pour la trouver et il m’a fallu plusieurs essais, mais voici le type de résultats que l’on peut espérer obtenir.

  • 146 abonnés avant sponsorisation
  • Sponsorisation démarrée le 7 juillet
  • 5 € de budget par jour
  • + 252 abonnés après 13 jours
  • 60 € de budget dépensé au 20 juillet
  • Une forte évolution de mes streams sur l'ensemble de mes titres (+ 861 %).
  • 8 nouvelles playlists et + de 200 "save" sur l'ensemble de mes titres.

Accroître sa fan base sur Spotify est plus que jamais un enjeu majeur pour les artistes indé en 2020.

Les méthodes traditionnelles, que sont la promo, ou les concerts permettent d’apporter du trafic sur son profil, mais ne permettent pas de toucher autant de monde qu’avec une sponsorisation ciblée, à l’échelle mondiale.

Pour ceux qui s’y mettront, j’espère que ces brefs conseils, vous seront utiles. 😉

Si vous souhaitez me confier la mise en place de ce type de sponsorisation sur votre projet, parlons-en !  👇
David Abakan

David Abakan

Compositeur / Interprète, je sors un 1er album en 2014 distribué par Modulor. Actuellement sur le Label Active Records, je m'efforce de faire vivre mes nouvelles productions en intégrant les solutions actuelles et quelques règles en marketing musical.

Sponsoriser vos videos Youtube !

Amener du trafic sur vos videos est une étape essentielle pour dénicher vos futurs fans. Ceux-là même qui s’abonneront à votre channel Youtube, et qui vous suivront peut être même sur vos autres médias.

LIRE CET ARTICLE »

🚀 1 astuce chaque matin, dans votre boîte mail, pour booster votre marketing musical.

© 2020 – Tous droits réservés

SPREAD THE LOVE

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn