VOULOIR VIVRE DE SA MUSIQUE !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Pour beaucoup, il s’agit au départ d’un rêve de gosse ; que ce soit un héritage de famille ou simplement la conscience précoce d’une certaine facilité à exprimer des émotions par le billet de la musique.

Puis en grandissant, il faut en faire un métier. Monétiser cette compétence pour pouvoir se construire nous-mêmes, une place, au sein de cette société.

À ce moment-là, les rêves laissent place à plusieurs choses dont le travail et l’abnégation et ce rêve d’enfant devient dès lors, un objectif prioritaire de vie.

Et parmi toutes les choses nécessaires pour atteindre cet objectif, un élément est indispensable à sa réalisation : les Fans.

La musique est l’une des rares industries entièrement construite sur la force des fans. La raison est que cette activité repose sur un besoin émotionnel. Le fait d’acheter un Tee-shirt d’un artiste découle davantage de la fidélité du fan que d’une véritable utilité.

MAIS DE QUELS FANS PARLE-T-ON CONCRÈTEMENT ?

À l’air du streaming ou la musique est disponible quasiment partout gratuitement, et ce, malgré les abonnements Spotify ou Deezer, il faut différencier les fans entre eux.

Car oui, tous les fans n’ont pas la même “valeur”. 🙄

Vous avez les auditeurs occasionnels, qui représentent une grande partie de votre auditoire, mais qui n’achètent pas de musique et une minorité de fans qui achètent tout ce que propose l’artiste.

Vivre de sa musique signifie donc se concentrer sur ce petit segment, que représentent les fans fidèles, au sein de cette masse d’auditeurs de musique et qui peut vous permettre d’appréhender votre carrière comme un “entrepreneur”.

QUEL POURCENTAGE Représentent-ILS ?

Une récente étude du Boston Consulting Group indique que “seulement 2 % des clients d’une marque, génèrent 20 % du chiffre d’affaires de la société.”

En clair, les fans fidèles ont beaucoup plus de poids que d’autres.

Et en musique, ce sont précisément ces fans qui achètent les produits dérivés, soutiennent les artistes sur des plateformes type Patreon, ou qui se déplacent à tous les concerts.

J’ai souvent lu qu’il fallait 1000 vrais fans à un artiste pour pouvoir réellement vivre de sa musique.

Mais encore faut-il faire ce qu’il faut de notre côté.

ALORS COMMENT TROUVER CES “FANS Fidèles”

En fait, c’est prendre le problème à l’envers. C’est plutôt à vous d’être “trouvable”, car malheureusement avoir de bonnes chansons ne suffit pas !

Votre travail consiste dans un premier temps à créer de la sensibilisation et à être visible. Il faut donc s’assurer que votre musique soit distribuée sur toutes les plates-formes de streaming – ce qui vous rendra “découvrable”.

Puis, il faudra s’assurer que votre musique soit jouée suffisamment souvent pour qu’un fan potentiel puisse la reconnaître comme étant distincte des autres, dans votre genre musical.

Les performances live, les covers, les articles dans des blogs sont des bons moyens d’obtenir une visibilité, je vous renvoie d’ailleurs à l’article sur comment trouver des médias pour vos sorties de titres.

Il sera alors venu le temps d’établir un lien personnel avec eux.

Car avant de devenir un fan fidèle, il faut plusieurs mois d’interactions avec un fan pour qu’il se sente complètement concerné et en phase avec votre projet.

Il faut donc l’impliquer.

Cela peut être en échangeant sur vos réseaux, en les rencontrant directement après les concerts, en leur proposant un contenu exclusif ou encore en demandant leur avis sur vos prochaines réalisations.

Ce sont vos interactions personnelles avec eux qui permettront à des fans occasionnels de devenir des fans fidèles.

Et, tant que vous leur proposerez des expériences et des œuvres en phase avec l’ADN de votre projet, ils vous suivront à peu près partout.

Non pas qu’ils achèteront systématiquement votre musique, mais ils achèteront parfois des billets pour vos concerts, vous soutiendront lors d’une campagne de crowdfunding, ou achèteront du merchandising.

MAIS NE PAS OUBLIER L’ESSENTIEL

Comprendre le mécanisme d’attachement d’un fan est intéressant, et peut être utile dans la manière dont nous interagissons avec notre fan base

Toutefois, “vivre de sa musique” peut vite devenir l’objectif prioritaire et cristalliser toute notre attention de manière obsessionnelle, nous faisant oublier les vraies raisons pour lesquelles nous souhaitions, au départ, faire ce métier.

La seule priorité devrait être de continuer de créer et d’exprimer en musique notre regard sur nous-mêmes ou sur le monde qui nous entoure.

Convaincu que nous le faisons avant tout pour nous, le reste ne nous appartenant pas vraiment. La rencontre avec un public n’est qu’une conséquence aléatoire et heureuse lorsque l’on créé des chansons.

Alors si une stratégie doit exister, elle doit être pensée à long terme, au rythme de notre parcours de vie et de création.

Un des principaux facteurs de l’abandon de certains artistes, est précisément le fait qu’ils se soient fixé un seul et même objectif : « Réussir et être connu” ! Comme s’il n’y avait rien entre “réussir” et “échouer”.

Donner des cours de guitare, pour payer les factures et financer sa propre musique est aussi un moyen de “vivre de sa musique”.

Fixez-vous une série d’objectifs réalisables à courts termes en vous concentrant sur la durabilité de votre carrière. Cela vous apportera la sensation et la satisfaction de vivre, au présent, ce rêve de gosse.

David Abakan

David Abakan

Compositeur / Interprète, je sors un 1er album en 2014 distribué par Modulor. Actuellement sur le Label Active Records, je m'efforce de faire vivre mes nouvelles productions en intégrant les solutions actuelles et quelques règles en marketing musical.

je-vous-offre-votre-site-internet

Je vous offre votre site web !

Votre site est la pierre angulaire de votre communication. C’est là que vient se jeter une grande partie de votre trafic généré sur vos médias sociaux, Youtube, ou encore celui généré par Google.

LIRE CET ARTICLE »

© 2019 – Tous droits réservés

SPREAD THE LOVE

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur pinterest
Pinterest
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn